The Art of Miniatures
GalerieNewsLes ArtistesLes LivresPress BookTélévisionsContactsClips démoLivre d'OrBibliothéque
 

Salon de l'Impératrice Eugénie
Retour Galerie

Eugénia Maria de Montijo de Gusmãn, comtesse de Teba, est la fille d’un Grand d’Espagne. Il s’agit bien sûr d’Eugénie qui épouse Napoléon III en 1853, Célibataire endurci, l'empereur tombe fou amoureux de cette belle Andalouse née à Grenade. Il a 45 ans, elle 27 ans, il lui fait une cour assidue; Après un bal aux Tuileries l'Empereur passe devant  sont trône avec Eugénie à son bras et lui chuchote à l'oreille : "Il y en aura bientôt deux"; l'Empereur lui donne un fils en 1856. Désireuse d’assurer l’avenir du jeune prince impérial, Eugénie joue un rôle politique important. En particulier, l'impératrice soutient l’expédition du Mexique, s’oppose aux aventures italiennes de l’empereur, le pousse à la guerre contre la Prusse. Catholique et très mondaine, elle est nommée régente en août 1870. Au lendemain de la capitulation de Sedan (2 septembre 1870), elle se réfugie en Angleterre. Elle survit à son mari (1873) et voit le retour de l’Alsace-Lorraine à la France.

Sur la Riviera : l’impératrice Eugénie de Montijo effectue plusieurs séjours azuréens au cap Martin, sur le littoral de Roquebrune. Elle réside dans la fameuse villa Cyrnos et y donne de fréquentes réceptions. Les élégantes viennent en calèche y boire le thé. Parmi les invités, on remarque aussi le prince Albert Ier de Monaco.

découpe de la cheminée la cheminée est montée fixation mesure du parquet traçage à 45°

La structure principale du boîtage est en contreplaqué de 10 mm d'épaisseur, soit 40 cm de hauteur par 30 cm de profondeur sur 60 cm de longueur. L'intérieur de la boîte est recouvert d'une couche d'acrylique blanche. La cheminée est une chute de moulure de cadre avec dans le fond un tissu imprimé briques, le parquet lui est un carton à pH neutre de 8 mm recouvert recto/verso d'une couche de double face afin de ne pas injecter d'humidité pour éviter un gondolement de la surface de support.

traçage des lattes collage des lattes cirage du bois corniche haute panneaux bas

Le parquet est en balsa de 2 mm, les lattes mesurent 0,5x4 cm de long. Un traçage à 45° est réalisé avec un gabarit d'encadrement, une règle transparente est utilisée pour tailler les lattes en parallèles, ensuite une découpe au cutter et pour finir, une couche de baume des antiquaires couleur chêne. La porte est découpée dans un plastique blanc de 2 et 3 mm. Les panneaux sont découpés dans des planches de reproduction de papiers peints et sont fixés à l'adhésif puissant afin de limiter l'humidité au collage.

découpe de la porte vue des travaux découpe des panneaux collage des galons vue de la cheminée

Les panneaux jaunes sont un froissage de soie avec une des bordures en galon or. Le portrait au dessus de la cheminée représente l'empereur Napoléon III en costume de sacre. Les deux autres portraits sur les murs sont une peinture de l'impératrice Eugénie et à droite un portrait de face de Napoléon III. Le personnage de l'impératrice est réalisé en résine et tissu, il est acheté dans le commerce, mais attention celui-ci mesure 23 cm de haut et n'est pas à l'échelle internationale du 1/12ème. L'ensemble possède un toit de verre et un cadre de face ferme le boîtage.

l'Impératrice et le portrait de l'Empereur vue d'ensemble de la pièce les deux tableaux

Copyright © Pierre-Yves Chavanon
Art. L. 122-4 :Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droits ou ayants cause est illicite.
Art. L. 335-2 :Toute édition d'écrits, de composition musicale, de dessin, de peinture ou de toute autre production, imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon et toute contrefaçon est un délit.
La contrefaçon en France d'ouvrages publiés en France ou à l'étranger est punie de trois ans d'emprisonnement et de 300 000 euros d'amende.
Art. L. 335-3 :Est également un délit de contrefaçon toute reproduction, représentation ou diffusion, par quelque moyen que ce soit, d'une œuvre de l'esprit en violation des droits de l'auteur, tels qu'ils sont définis et réglementés par la loi.